Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 19:13

 

L'homme est, lui-même, un animal et est, lui-même, intelligent au prorata de ses capacités. Sauf que voilà, l'homme est de loin, de tous les animaux, le mieux loti cérébralement. Jamais, l'homme n'a choisi d'avoir une telle supériorité ; mais, ce que l'évolution donne à une espèce, l'animal ne peut pas le refuser d'où le : "il se doit".

 

Quand nous cherchons, explorons, calculons, on pense le faire par nous-mêmes et pour nous-mêmes ; alors qu'en fait, il n'en est rien, car nous ne faisons que répondre à une conformation.

 

Notre cheminement nous est dicté par notre Mère à tous qu'est la Vie.

 

L'objectif de la Vie : c'est l'expansion, c'est ce à quoi tout le vivant obéit. Ainsi, inconsciemment avec l'homme, c'est la Vie qui, à travers lui, scrute l'univers comme une possible migration. Tout ce que la Vie produit en disparité/diversité jusqu'aux extrêmophiles lui sert de scrutateurs ; elle est antispécisme par essence et sa seule raison est de survivre à son environnement par l'incessante conquête de nouveau territoire.

 

Est-ce que l'homme est apte à ne plus obéir à sa conformation ? Voilà la Grande Question, la seule dont la réponse signera son devenir. Est-ce qu'une éducation éclairée est apte à faire de l'homme "un surhomme" au sens nietzschéen du terme ? Est-il possible de le faire renoncer à son Dieu ? Est-il possible qu'il redécouvre ses sens en les sollicitant par une amitié retrouvée avec la nature ? Est-il possible qu'il fasse de l'équité, une loi et de l'équilibre, un principe ?

 

Toutes ces questions sont autant de pistes, sur lesquelles devraient marcher nos raisonnements ; sur lesquelles devrait se mouvoir notre rêve d'un monde meilleur.

 

 

L'éclaireur du Temps

Partager cet article
Repost0

commentaires