Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 13:11

 IMG243

 

 

 

Temps futurs ! vision sublime !                                    Horizon ! porte de l’utopie !

Les peuples sont hors de l’abîme.                                 Les nations sortent de la tragédie.

Le désert morne est traversé.                                        Le champ aride est habité.

Après les sables, la pelouse ;                                        Après les disettes, l’abondance ;

Et la terre est comme une épouse,                                Et la terre se donne en alliance,

Et l’homme est comme un fiancé !                               Et l’homme se nomme fraternité !

 

 

Dès à présent l’œil qui s’élève                                     D’ores et déjà la voix de l’oracle

Voit distinctement ce beau rêve                                   Chante sûrement ce doux miracle

Qui sera le réel un jour ;                                               Qui sera l’aube prochaine ;

Car Dieu dénoûra toute chaîne,                                    Car l’Eternel lèvera tous fers,

Car le passé s’appelle haine                                         Car le passé montre l’Enfer

Et l’avenir se nomme amour !                                      Et l’avenir ouvre l’Eden !

 

 

Dès à présent dans nos prières                                     D’ores et déjà dans nos malheurs

Germe l’hymen des peuples frères ;                            Vibre l’amour des âmes sœurs ;

Volant sur nos sombres rameaux,                                Passant sur nos frêles chemins,

Comme un frelon que l’aube éveille,                          Comme une roue que le ciel héberge,

Le progrès, ténébreuse abeille,                                    Le progrès, infernal manège,

Fait du bonheur avec nos maux.                                  Fait du bonheur de nos chagrins.

 

 

Oh ! Voyez ! la nuit se dissipe.                                    Oh ! Voyez ! la peur s’évanouit.

Sur le monde qui s’émancipe,                                      Sur le monde qui s’épanouit,

Oubliant Césars et Capets,                                           Chassant Tigres et Lions,

Et sur les nations nubiles,                                             Et sur les cœurs audibles,

S’ouvrent dans l’azur, immobiles,                               Survivent à l’aube, inamovibles,

Les vastes ailes de la paix !                                          Les chastes étoiles de l’union !

 

 

Sur la droite voici les quatre premières strophes du poème Lux de Victor Hugo…

Sur la gauche en hommage à son humanisme, j’en réfléchis la lumière sous forme d’écho.




 


 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

piro 14/02/2011 21:59



Vos vers se marient bien avec ceux de Hugo, ce grand optimiste. Malheureusement nous sommes fondés à penser que cet optimisme n'était que pure naîveté au regard de l'histoire du 20ème siècle et
de ce début du 21ème. Guerres, massacres, corruption, pillages, terrorisme, destruction voilà comment parait le monde quand on le regarde avec des yeux réalistes et objectifs. Entout cas c'est
cela qui domine, il ne faudrait pas l'oublier si on veut s'en dégager !



Kristen Chaman 27/02/2011 01:02



Bonsoir Piro,


 


L'écriture est forcément une projection, mais Hugo était-il vraiment un naïf ? Je ne le pense pas. Dans le poème "A ma fille", il ne cache pas son impuissance en faisant un descriptif somme toute assez
réaliste du genre humain. Son poème "Lux" - quant à lui - n'est
pas une prière mais un rêve ; et les rêves sont des possibles, non des illusions.


 


Se libérer du passé est le propre de l'avenir...


 


Bien à vous...



Suzâme 13/02/2011 17:07



Ici, la méditation se fait lyrisme.  J'aimerais tant que les personnalités à la source de l'Histoire écoutent ton message, hymne à l'espoir. Suzâme



Kristen Chaman 27/02/2011 00:00



Bonsoir Suzâme,


 


L'histoire dépend aussi des peuples, et le monde arabe est actuellement en phase de le démontrer à tous. Ce revirement est d'une grande portée, il galvanise les peuples du monde entier. Nous
sommes à un tournant, car bientôt les hommes n'auront plus qu'une seule alternative, celle de la Fraternité...


 


L'espoir existe, il est de chaque naissance...


 


Bien à vous...



neige 29/07/2009 03:35

 encore un point commun Victor Hugo ce grand phylosophe de la vie des prieres de la sagesse aussi !!!toi chaman moi bouddiste croire en la vie aider de nos mots les désespérés pour enfin déposer sur leurs visages un sourire qui éclaiciera surement leurs vies a travers notre sagesse la paix des hommes viendra si tout les artistes en herbes écrivaient des poetes sur l'amour l'amitié avec le coeur pleins d'espoirs et enfin croire a l'avenir !merci

Brigitte Lascombe 01/07/2009 20:45

Moi je les vois les grandes ailes de la paix se dessiner dans ce ciel noir.Elles sont gansées de blanc comme un drapeau qui flotte pour crier stop au dés-espoir!