Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 23:59




On ne marche assurément dans le sable.

Quand les jours ne sont plus qu’un grenier.

Dehors court, tout rougi, le petit diable.

Avant peu le givre aux doigts d’acier.

 

Quand les jours ne sont plus qu’un grenier.

Une chaise et un lit pour cathédrale.

Avant peu le givre aux doigts d’acier,

Pleurs d’Eole au refus d’une vestale.

 

Une chaise et un lit pour cathédrale.

Un livre et un bougeoir pour seul berger.

Pleurs d’Eole au refus d’une vestale.

- Allons ! Console donc ton cœur léger !

 

Un livre et un bougeoir pour seul berger.

Et l’esprit s’engourdit ; et puis décline.

- Allons ! Console donc ton cœur léger !

Demain les fleurs ! Et la saison divine !

 

Et l’esprit s’engourdit ; et puis décline.

Le cœur grelottant d’amour dévêtu.

- Demain les fleurs ! Et la saison divine !
A tes vents chauds, frémira son sein nu ; 

 

Le cœur grelottant d’amour dévêtu.

Et la nuit pleure ; et la lune est bien rance.

- A tes vents chauds, frémira son sein nu ; 

Fais du souffle à ses cheveux une danse !

 

Et la nuit pleure ; et la lune est bien rance.

Quelques pas… vers le silence et le noir.

- Fais du souffle à ses cheveux une danse !

Fort sourd, le vent se gonfle au désespoir.

 

Quelques pas… vers le silence et le noir.

Vers une nuit de néant véritable.

Fort sourd, le vent se gonfle au désespoir.

 On ne marche assurément dans le sable.



N_ccdr_photo_629_1199203233.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

piro 07/02/2013 23:14


Chouette pantoum !

Kristen Chaman 17/02/2013 21:12



Merci Piro


 


Je vois avec plaisir qu'il t'a donné envie d'en faire un "fraternel" sur ton blog.


 


Fraternellement, bien à vous...



Dr WO 01/02/2013 14:57


Très beau poème.


Dr WO

Kristen Chaman 17/02/2013 21:13



Merci Dr WO pour votre appréciation qui m'enchante...



Tibicine 21/07/2009 11:16

bien! si l'auteur est content, la liseuse aussi...bonne journée mon chacha!