Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 16:49

 

Ce que je déteste par-dessus tout, c’est le sensationnalisme. Ainsi parler d’immortalité à la place de longévité me semble être une faute grave, surtout si ces personnes sont des scientifiques. Pour prétendre à l’immortalité, une entité biologique, en plus d’être non reproductrice, devrait être totalement privée d’environnement ; on voit tout de suite l’impossibilité d’un tel état de stase ; et puis, un vivant qui ne se reproduit plus : peut-il être encore considéré comme appartenant à la Vie ? À comprendre que la Vie, sous sa forme consubstantielle, implique indubitablement le fait de mourir.

 

L’immortalité est depuis que l’humanité raisonne l’apanage des puissants. J’en veux pour preuve la momification des corps ; ainsi que la cryogénisation qui est sa version moderne pour la conservation des corps en vue d’une future régénération cellulaire complète. De même que les momies ne reviennent pas à la vie, j’affirme que les corps humains cryogénisés n'en auront pas plus la faculté, ni demain ni après-demain.

 

Le puissant d’aujourd’hui, c’est Google et sa flopée de transhumanistes, tournant autour de lui comme des vautours, qui n’attendent rien d’autre que le secret biblique de l’arbre de vie leur soit enfin révélé. Dans ce monde tel que nous le vivons, il n’y a plus de vision directrice et rectificatrice, seules compte dorénavant les pulsions et les ferveurs. Le développement de la génomique ne peut qu’à terme mener à l’eugénisme que ses partisans revendiquent du seul fait que l’éradication des naissances trisomiques en participe déjà.

 

Il n’est rien de plus prometteur que le mensonge, et il n’existe pas de politiques ou de religieux capables de contredire cela. La Vie est une aventure, et de chercher à en contrarier son cours ne peut que produire des remous sociétaux d’une gravité inégalée.

 

Si nous n'y prenons garde, viendra le jour où la haine ne sera plus que le dernier refuge de l’humanité.

 

 

 

L’éclaireur du Temps

 

Partager cet article
Repost0

commentaires