Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 18:04

 

En raison que les possibles dépendent des lois physiques en vigueur, il n’est pas que le saut à la perche qui soit limité dans le temps ; car tous les autres sports le sont et plus encore. Par exemple, la physique, la chimie et la biologie suffisent à elles trois à démontrer l’impossibilité des voyages sidéraux habités. Le but étant de quitter notre étoile pour en rejoindre une autre dans l’espoir de trouver une planète atmosphérique de type tellurique. Certes, d’être allé sur la lune fut un exploit humain ; d’aller sur mars, voilà où se positionne la barre à l’heure actuelle ; très bien, mais comme pour le saut à la perche, nous n’irons guère plus loin…

Pourquoi ce défaitisme me diriez-vous ? Tout simplement parce qu’il me semble vital d’avoir conscience que notre planète est tout ce que nous avons ; et que tous, on devrait prioritairement en tenir compte.

La raison d’être des hommes : être des jardiniers.

 

Bien à vous...

 

 

L'éclaireur du Temps


Partager cet article
Repost0

commentaires

P

Tout à fait d'accord avec vous : il n'y a de voyages intersidéraux qu'imaginaires. Mais l'imaginaire est un mode d'existence. Il y a d'ailleurs en mathématique des "nombres imaginaires". On peut
aussi se demander quelle est l'influence de l'imaginaire sur le réel. Cultiver l'imaginaire me semble aussi une vocation proprement humaine.
Répondre
K


Cela rejoint ce mémo : http://0z.fr/0uxWi


 


ou encore peut-être ceci : http://0z.fr/BKss0


 


Bien à vous...