Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 07:45

La première des révolutions, c’est de faire autre chose, ce à quoi la société nous destine.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Renard 25/02/2010 21:44


Qu'ajouter... entre tes mots initiaux, les commentaires et tes réponses, tout est dit (du moins pas mal), et en plus, j'adore les écrits de Bobin...  
Bien fait pour moi, je n'avais qu'a être plus présente.. 

Qui a dit "celui qui est prêt à abandonner sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre"? Tu dois savoir toi

Bises du soir à toi 


Kristen Chaman 27/02/2010 00:28



Bonsoir ma renarde em-Bobin-ée

C'est Benjamin Franklin qui a la clef de ta question accrochée à son cerf-volant. 


Bises à toi...



Tibicine 23/02/2010 00:12


la révolution est en marche !


Kristen Chaman 24/02/2010 01:13


Libérons, l'Homme de ses chaînes !


anitaya 21/02/2010 23:22


je me demande encore comment des humains ont pus se laisser manipuler , un jour, par d'autres humains, je ne vois que la violence comme réponse, puis ce fut sans doute par le miroitement de
plaisirs illusoires, je hais cette societé, nous n'avons besoin, ni de presidents, ni de garde chiourme pour nous éduquer, pas besoin non plus de travailler pour eux, l'origine de ce mot est
souffrir.
l'amour et l'instinct nous suffisait à l'origine des temps, comment les hommes ont ils pu s'avillir à se point , c'est misérable


Kristen Chaman 22/02/2010 21:22



Salut Anitaya,

La conscience n'est pas l'apanage des hommes ; tout ce qui vit, est conscience. La conscience de l'homme, bien que phénoménale, n'en est pas moins égarée par sa peur. William Blake l’écrivit magistralement :


 


« L'homme s'est lui-même enfermé jusqu'à ne plus rien voir qu'à travers les
fissures étroites de sa caverne ».


 


Cette peur, est depuis, sciemment entretenue par le politique et le religieux ; elle est nuisiblement orchestrée, dosée, soupesée
et au fil du temps améliorée. Le dernier test en date, fut la fausse pandémie de grippe H1N1, elle fut très concluante et riche d’enseignements pour eux. Pour en saisir le bien-fondé, il suffit
de se rapporter à James Madison (Un esclavagiste), le quatrième président des États-Unis d’Amérique qui par ses citations signait notre futur.


 


La première est la suivante :


 


« La religion est la base et le fondement de tout gouvernement...
Avant qu'un homme soit considéré comme un membre de la société civile, il doit être considéré comme un sujet du Maître de l'Univers. »


 


La deuxième est luciférienne ; je vous en laisse juge !


 


« Je crois qu'il y a plus de cas de réduction des droits des gens par des empiètement graduels et discrets par ceux au pouvoir que par
une usurpation soudaine et violente. »


 


Et la dernière sonne l’hallali…


 


« La crise est le cri de ralliement du tyran. »


 


Merci de ta visite Anitaya et je pense que l’on est au moins deux (Philippe et moi) à regretter la disparition de ton blog et tes
écrits puissants et ravageurs qui étaient ceux d’un être doux seulement épris d’Amour et de liberté.


 


Bises…



Tibicine 17/02/2010 19:27


Bonsoir Kristen,
Tu sais, je ne supporte plus cette société qui pense pour nous, qui nous blinde d'interdits, qui nous vole nos vies et notre argent....Je fini par détester mes contemporains 'individualistes' et
ignorants qui se complaisent dans cette attitude...Nous ne sommes plus le pays qui jadis partit à la conquête de la liberté! Et à contrario, parfois je les envie, parce que l'ignorance apporte le
confort de ne pas interpeller une conscience qui n'existe pas, seulement, le prix à payer est la violence qui remplace cette conscience...J'ai souvent envie de partir, loin, loin, parce que je sais
que l'on me prend ma vie, et que je ne décide de rien...Pas facile, une véritable lutte où l'on s'époumone tous! Il nous reste le coeur, mais même celui-là est mis à mal et sous pression à devoir
satisfaire le bonheur de l'autre sans s'investir soi-même! Je ne me sens pas pervertie par tout celà, sans doute est-ce pour celà que ça me rend triste....
Ta pume papillon qui continue sa visite....


Kristen Chaman 19/02/2010 00:12


Salut ma plume papillon

Je suis aussi dépité que toi, et je sais maintenant, pourquoi tu lisais si facilement en moi. Nos esprits portent en avant nos âmes. Cette découverte est essentielle pour moi, car
cela démontre que les esprits divergent alors que les âmes convergent. Nos échanges, Tibi, sont la preuve de l'existance de l'âme avec toutes les implications qui en résultent comme peut-être
un hasard moins hasardeux.

Je t'embrasse...   


Pastelle 14/02/2010 20:38


Ces mots me faisaient penser à d'autres, et j'ai enfin retrouvé... Bobin mon amour...  :)
Il disait ceci :
"Faire au moins une fois ce qu'on ne fait jamais. Suivre, ne serait-ce qu'un jour, une heure, un autre chemin que
celui où le caractère nous a mis."
Et tout compte fait, ce n'est pas si simple, mais quel bonheur aussi. 


Kristen Chaman 14/02/2010 22:09



Bonsoir Pastelle

Grâce à ton blog, je viens de prendre connaissance de Christian Bobin qui m'était inconnu. Par nos parcours de rêveur insoumis, nous sommes très proches. Depuis, je l’ai survolé avec bonheur
tant sa justesse de vue se veut compassionnelle. Il rend l’élégance au verbe et la noblesse au cœur. C’est l’apôtre du vent et le disciple de l’âme, l’éternel garnement qui joue aux billes et
redécouvre à chaque bouleversement, une joie inchangée. Quand je découvre une beauté d’âme comme celle-là, je ressens toujours un grand abattement après l’afflux de tant d’Amour et je suis tenté
par l’abandon. Et puis, je revis car de toutes les étoiles qu’on nomme dans le ciel, il en est d’autres tout aussi illustres qu’inconnues.


Je t’embrasse affectueusement…


Kristen



philippe 11/02/2010 23:01


Tu as raison, enfin je pense que ce que tu viens de dire est important, tout au moins pour moi, l'union fait la force faire partager ses réflexions sans les imposer aux autres, c'est merveilleux,
et c'est cela que l'on appelle : le dialogue, Ces dialogues là sont si peu nombreux.
Amitiés
Philippe


Kristen Chaman 11/02/2010 23:12



Merci Philippe !



philippe 11/02/2010 22:03


Je crois que je n'attend pas à ce que la société peut faire pour moi, mais je fais des choses parce que je crois en certaines valeurs humaines


Kristen Chaman 11/02/2010 22:56



Bonsoir Philippe

"Agir c'est aimer" furent les derniers écrits de Victor Hugo ; et je pense que tu es dans l'esprit du
grand homme. Mon idée est la suivante : la volonté fait le poids. Elle se veut d'être qu’un renfort au proverbe : l'union fait la force.

L'union fait la force et la volonté fait le poids.
Qu'ils luttent après la chute :
La force s'épuise ; le poids ne s'amenuise.


 


L’union sans la volonté c’est l’Univers sans la Vie.


 


Fraternellement,


Kristen


 


 



titine 08/02/2010 16:20


Oh mais je suis bien d'accord!!!! Je suis une rebelle dans l'ame, j'ai une sainte horreur de suivre le mouvement, je deteste faire comme monsieur et madame tout le monde...nous sommes tous
differents alors cultivons notre difference, et cessons d'etre des clones ou clowns... Bizzz


Kristen Chaman 10/02/2010 20:42



Le but inavoué des dirigeants sous la mainmise des multinationales et consorts est de faire du fric, toujours plus de fric. Sous
le couvert de la sécurité et le respect des biens et des personnes, ils nous mettent sous leurs contrôles par l'obéissance et nous tiennent  en
laisse par les relevés d'ADN, les caméras, etc. Mais c'est la radio-identification (RFID) qui nous est promis et nous la réclamerons de nous-mêmes. Avez-vous vu comment les employés se fliquent
entre eux ou encore agissent en patron si besoin en s’arrogeant des règles ou des interdits ? Tout ça, parce que le chien n’a qu’une seule volonté plaire à son maître.