Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 21:46


Peut-on créer sans penser ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Brigitte L. 18/03/2010 16:45


Bonjour Chacha.Es tu encore en pleine crise neuronale?
J'espère que tu vas bien.Bises


Kristen Chaman 18/03/2010 21:10


Bonjour Brigitte,

Voilà, je suis parti sur un forum de philosophie, histoire d'épancher ma crise. Elle s'achève en douceur, laissant derrière elle, des philosophes expectatifs et soudainement muets.

Bises @ bientôt...


marie366 17/03/2010 07:07


...d abord moi je n arrive pas a ne pas penser lol mais kand, et c est rare hihih, ma pensee est trop active je debranche pr ne pas peter les plombs de vinci disait ke "l arte e qualcosa di
mentale".. c sur lui un genie*.. puis vint l abstraction ki n enleve pas la reflexion mais + automatik ou instinctive ce ki est important et l art moderne" enfin ki se base nn plus sur l
esthetik (en general) mais sur une soit disante pensee intelectuelle ki brouille les pistes de l artiste" pr au final ne donner pas grd chose proche du rien mais là ptetre est ce une pensee
philosophik lol je ne juge pas ce n est pas mon role mais l aspect financier aujourd hui prime ptetre sur la kalite je trouve perso mais là encore je doute les gouts et ls couleurs
lol
bne journee kristen & A+ 


Kristen Chaman 17/03/2010 23:02



Si de Vinci l’a dit, je n’ai plus qu’à m’incliner… 


En fait, je dirai même plus, « tutto è qualcosa di
mentale ».


 
D’ailleurs, qu’aurait-il pensé ? Si on lui avait dit : « le génie est dans la fausse note. »


 

L’art est un charme qui montre l’abîme ou révèle l’azur.

@ bientôt, sur tes toiles...
Bises.


Tibicine 11/03/2010 08:58



Pascal disait de l'homme qu'il est un roseau pensant ; ce qui relie la conscience à l'état naturel de l'animal comme le souligne Dr Wo. Vous avez tout dit, aussi je n'ai rien à ajouter.
La plume papillon embrasse son aède qui ne la quitte jamais.



Kristen Chaman 11/03/2010 22:14


Bonsoir ma plume papillon,

Merci de citer Pascal, ici ! Car j'aime toutes les âmes où qu'elles soient. J'ai tout dit, n'est pas une fin en soi ; tout juste, j'essaye d'être fidèle à ma pensée. Je cherche une lumière dans le
lointain, où mon âme en flambeau, n'est plus qu'éperduement au milieu des champs étoilés.

Gros bisous, ton aède...


Philippe 09/03/2010 13:30



Je crée donc je pense donc je suis ; je pense donc je crée donc je suis ; je ne crée pas donc je ne pense pas donc je ne suis pas et réciproquement... La création est indissociable de la
pensée, et la pensée est indissociable de la création. Un concept, fruit de la pensée, est une création de l'esprit et de l'imagination, un fruit rare et merveilleux par son effet miroir sur
notre propre altérité ; l'intellect agent est le pourvoyeur de ce concept dans un mouvement sublime de l'âme indétachable de l'esprit universel et d'une pensée spéculaire au sein d' une
transcendance idéelle néo-platonicienne( voir les archétypes). Donc on ne peut créer sans penser sinon nous nous inscrivons dans le non-être absolu, de fait l'étant disparaît et l'être d'un point
de vue ontologique de même. Créer sans penser et réciproquement, c'est ne pas avoir conscience d'être en ce monde et ne pas avoir conscience de ce monde tel qu'il est, c'est devenir un automate
hétéronome comme le sont la plupart des gens dans notre civilisation du marché Roi et de la consommation Reine. C'est devenir une machine de guerre de tous contre tous, égotiste, sans conscience,
au service d'une économie dévastatrice et totalitaire, agie par des pulsions mimétiques libidinales et instinctuelles.
Cher Kristen, je t'embrasse et je te dis à bientôt,
Fraternellement,
Philippe



Kristen Chaman 10/03/2010 00:57



Bonsoir Philippe,

Je suis heureux de ton avis philosophique qui à l'égal de l'auteur, comme toujours, est de grande valeur. J'ai pu apprécier chaque mot et chaque image de ton raisonnement ; et je ne sais
encore pas pourquoi mais tes mots me transportent. Une force gravitationnelle irrépressible mais amicale et douce…




 


En fait, la question, « Peut-on créer sans penser ? » n’était là que comme un véhicule. Le Non ! Seulement la validation de nos titres de
transport. Enfin, tous réunis, c’est en toute liberté que nous sommes invités au voyage, un voyage vers l’inconnu…


 


 


Thème du voyage :


 


Je reste résolu que si on réunissait tous les philosophes de l’antiquité jusqu'à nos jours, et qu’on leurs demanda,  « Que faut-il à un
Penseur ? » Tous, pour ainsi dire, dans leur quête de Sagesse, répondraient du Silence !


 


Si de nous-mêmes, intrinsèquement, nous en ressentons cette valeur, alors, il nous faut encore prendre acte d’une autre valeur, celle de l’Univers !


 


Même si, la Nature exacte de l’Univers nous échappe, le monde des sciences s’accorde à dire par la rationalité la plus absolue, qu’il ne soit qu’un
Espace-temps.


 


Ces deux valeurs - Puissent-elles seulement être prises en considération ? - font la concordance de l’homme à l’Univers. L’Espace étant le Silence et le Temps,
la Sagesse, qui font de l’homme, un Penseur et  de l’Univers, un Créateur et vice-versa.


 


 


Quels souvenirs, garderons-nous de ce voyage ?


 


@ bientôt, oui Philippe !


Je t’embrasse mon frère…


 



Dr WO 07/03/2010 16:17


Oui. Les animaux et surtout les insectes créent des choses complexes et parfois très belles, dirigés par un instinct plutôt que par une pensée consciente et élaborée.
Dr WO


Kristen Chaman 09/03/2010 01:02


Bonsoir Dr Wo

La question s'adressait au genre humain, mais votre réponse mérite tout de même attention. Pour moi, hors sciences et religions, tout ce qui vit est conscience (ce n'est que mon avis). Je
reconnais que les degrés de conscience sont inégaux mais pas absents. Par contre, il me semble qu'il soit admis que chaque espèce dispose d'une histoire commune qu'on appelle l'inné.
Maintenant en y réfléchissant bien, le fait de considérer les animaux comme seulement mus par l'instinct, en font des sujets privilégiés de Dieu. Puisque sans la conscience divine, ils ne
sauraient rien faire. Pourtant, j'ai bien vu l'oiseau qui soupesait la brindille pour en connaître le poids, la taille et la résistance avant qu'il fasse son nid ; pourtant, j'ai bien entendu
le chant de la baleine qui se renseigne des autres et meurt pour sauver son petit harponné par un baleinier ; pourtant...et pourtant...

Fraternellement, Dr Wo


Brigitte Lascombe 06/03/2010 17:13


Moi je crois que oui,certaines créations émergent d'expériences ratées.
Bises


Kristen Chaman 09/03/2010 00:17



Salut Brigitte

Que le résultat de la  création soit exact ou qu’il diffère ; qu’il soit même à l’opposé de la pensée initiale voire imprévue (Donc pas pensé) n’a pas
d’importance, le fait est, qu’il émane quand même d’une pensée. Ainsi l’objet créé n’est qu’un résultat et comme tel, il ne peut être qu’aléatoire à l’image de la pensée, qui elle-même est
fluctuante. Il faut s’accorder sur oui ou non la pensée est-elle notre seul possible de création ? J’entends par penser, au sens le plus large qui soit. Le on étant représentatif  à l’esprit humain, cela exclu les causes à effets environnementaux comme la trace d’un pied, et cætera.

Bises à toi Brigitte, ne t'inquiète pas, je suis en crise neuronale.