Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 00:12

 

Est-ce qu'un ciel se contrarie de ses nuages ? Est-ce qu'une mer s'irrite de ses vagues ? Non ! Seul l'homme, devant l'incomparable, se désole insatisfait. Eût-il seulement compris ce qu'est l'amour ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Tibicine 05/12/2010 09:20



Bonjour cher Aède. C'est toujours un plaisir que de lire quelque sagesse en ton antre...Ah l'homme; il est si capricieux, si gonglé d'orgueil, convaincu ainsi que tout lui est dû....Bon week end
à toi. Ta plume papillon.



Kristen Chaman 11/12/2010 20:57



Oui ! C'est pourquoi qu'on ne peut préjuger du Temps.


 


Je viens de croiser "Romain" le responsable des vitrines de chez Lanvin, il s'activait sur la mise en place de ses nouvelles créations. Dès qu'il m'aperçu, il me sourit en s'enquérant de mon
bien-être. Ce que je pressens c'est qu'il étudie de quelle manière, il pourrait aborder tes poèmes pour les associer aux collections avec le décorum qui les accompagne. Il m'avait déjà lors d'une
précédente rencontre entretenu de la qualité de ton recueil ; et, il a en sa possession mon téléphone. Voilà, la balle est dans leur camp et la partie n'est pas finie !


 


Ton aède qui s'enrichit de toi...