Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 02:24

 

Sur terre, aussi incroyable que cela paraisse, il n'existe pas un seul animal qui soit un prédateur né. L'instinct de tuer est une contre-vérité, car cet acte ne procède pas du tout selon une transmission génétique, mais selon une conformation qui exige un apprentissage fait d'adresses physiques et d'attentions psychiques.

Du plus grand (le baleineau) au plus féroce (le lionceau), dès leur naissance, tous les animaux sont des proies potentielles ou des rivaux en devenir. Ils ont tous besoins d'être nourris et protégés par leur mère, parfois avec l'aide du père ou du groupe selon les espèces et les caractères.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Partager cet article
Repost0

commentaires

Piro 11/08/2020 15:43

En plus , certains sont livrés immédiatement à leur instinct, comme par exemple les petits des tortues marines dont la mère abandonnent les œufs dans le sable. A l'éclosion, elles filent toutes le plus vite possible vers la mer salvatrice où les attendent d'autres dangers.

Piro 13/06/2020 19:00

Joli diaporama. Le fait qu'il y ait un apprentissage n'exclut pas qu'il y ait un instinct. Un instinct qui doit être affiné et éduqué.