Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 01:03

 

Je ne suis pas le reflet d’un passé ;

Je suis un bout de miroir dans lequel je contemple l’avenir ;

Et tous, sommes des morceaux de ce même miroir !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

piro 12/12/2010 18:18



Le temps est une illusion. Inutile d'ajouter mathématique. Appelez moi nihiliste si vous voulez même si je ne pense pas  que cela me corresponde. Je ne suis pas non plus un mystique aussi je
ne crois pas que l'être soit voué à la lumière. Il est plus certainement tissé dans la matière des deux : un fil de lumière, un fil d'ombre. On peut ce mouvoir sur le fil de lumière ou sur le fil
d'ombre mais la trame est si fine qu'il est facile de changer de fil. "Changer de file" Ah! Ah! Ah! 



Kristen Chaman 09/01/2011 16:58



Salut Piro, (avec beaucoup de
retard)


 


« Nos âmes, comme tu le sais
bien et comme on me l'a enseigné ici, se meuvent dans un continuel mouvement et ne peuvent s'arrêter sinon en Dieu, ou en leur centre. Dans cette vie les désirs sont infinis et certains
s'enchaînent aux autres et forment une maille qui une fois arrive au ciel et une autre plonge en enfer. »


Miguel de Cervantes


 


J‘associe ta pensée à celle de
Cervantes… En aucun cas, je porte jugement dans mes réponses ; elles sont emplies du doute ; et elles se refusent au préjudice, non à l’erreur. Le Temps n’a pas d’échelle qui puisse le
révéler ; c’est pour cela que la mesure s’en empare au nom d’un Dieu sans âme qu’est la mathématique. La lumière et l’ombre sont indissociables, seule la nuit est une. Si monde prochain, il
y a ; il ne peut être que voué à la lumière.


 


Fraternellement…



Dloy 07/12/2010 15:37



Très très très belle illustration de notre vie! C'est un mémo qu'il ne faut surtout pas oublier! Comment avez vous réussi à faire germer cette idée?



Kristen Chaman 11/12/2010 23:31



Je vous remercie sincèrement pour ce commentaire encourageant.


 


 


Est-il bien utile de s'interroger du surprenant ? Ne vaut-il pas mieux le regard que l'examen ? Dans un autre
mémo, je définis l’idée comme une fulgurance de l’esprit (http://0z.fr/hOOnx). Ce qui fait que la prédisposition que suggère un germe n’est pas à l’origine de mes idées. Elles viennent du tréfonds de l’âme où si vous préférez de l’Amour de
l’ensemble.


 


 


Bien à
vous…



piro 04/12/2010 23:28



N'est-ce pas une seule et même chose ? Le passé fut notre présent et l'avenir sera notre présent à moins que nous soyons absents. Seul notre absence détermine
le temps et son mouvement.



Kristen Chaman 11/12/2010 22:58




L’absence caractérise un vide mais sous-entend aussi un ailleurs.


 


 


Ce que je veux signifier avec ce mémo c’est qu’il faut vivre en regardant devant. Le darwinisme, mal interprété, fait que des hommes dénigrent la Vie. Il faut se
garder du nihilisme qui fait le sacre de l’absurde. L’être est voué à la lumière non à l’ombre. Le maître mot est l’aspiration ; et comme le chantait si bien Piaf :


 


 


Non! Rien de rien ...
Non ! Je ne regrette rien
Ni le bien qu'on m'a fait
Ni le mal tout ça m'est bien égal !

Non ! Rien de rien ...
Non ! Je ne regrette rien...
C'est payé, balayé, oublié
Je me fous du passé!


 


 


Déterminer le Temps est une illusion mathématique…


 


 


 


Bien à vous...